Grand Est Automobiles

Quelles sont les différentes boîtes de vitesses ?

Utilisateurs de véhicule, possesseurs de permis B (classique) vous connaissez tous la fameuse boite de vitesses. Vous savez qu’elle est là, que vous devez changer les vitesses en fonction de votre conduite pour le bien du moteur et varier votre accélération. Mais connaissez-vous les différents types de boites de vitesses ? Et non, il n’y a que la boite de vitesses manuelle et automatique. J’entends d’ici les conducteurs de voitures électriques, on ne vous oublie pas.

 

La boite de vitesses manuelle (BVM)

Commençons par la plus simple, la plus répandue en Europe et très certainement celle avec qui vous avez passé votre permis : la boite de vitesse manuelle.
Une BVM possède 5 à 6 rapports. Une avec 6 rapports, donc 6 vitesses plus la marche arrière, consommera un peu moins qu’une BVM à 5 rapports.
Grâce à une boite de vitesses manuelle, vous pouvez vous adapter à la situation et changer vousmêmes les rapports. Certains préféreront ce côté dynamique et maitrise à une boite automatisée ou robotisée.

 

La boite de transmission à variation continue (CVT)

La consommation est difficile à maitriser, mais la conduite est douce et dépourvue d’à-coups. Ce n’est pas un système de rapports, mais de variation continue, de démultiplication.
Elle possède une démultiplication élevée ce qui équivaut à une plage de variation élevée, supérieure à 6 rapports. Ceci permet d’économiser du carburant lorsque vous êtes à vitesse constante. L’effet est complètement inverse lors des grosses accélérations, elle consomme énormément.
Nissan possède une Xtronic, Mercedes une Autoronic, Audi et Volkswagen une Multitronic, etc.

 

La boite séquentielle

La boite de vitesse séquentielle est proche d’une boite de vitesse manuelle. Elle peut être manuelle ou automatique et est principalement utilisée lors des compétitions telles que le rallye ou encore le rallycross. Elle va de pair avec une boite de vitesse automatique ou robotisée évitant ainsi au conducteur de débrayer. Le changement de rapport s’effectue sur le volant avec un bouton (ou levier) pour passer une vitesse et un autre pour rétrograder puisque cette boite ne contient pas le fameux boitier.

 

La boite de vitesses robotisée (BVR) à simple et double embrayage

La boite de vitesses robotisée à simple ou à double embrayage est plus souvent appelée « boite automatique », à tort. Elle consomme moins qu’une boite manuelle.
Une BVR à simple embrayage est proche d’une manuelle. Son fonctionnement est similaire, mais vous n’avez plus de pédale d’embrayage. C’est un robot qui embraye et passe les rapports à votre place.
Vous pouvez le laisser changer les vitesses selon votre conduite ou choisir de changer vousmême les vitesses avec son assistance pour l’embrayage.
Vous avez peut-être vu d’autres abréviations ou appellation pour la BVR à simple embrayage tel que BMP/ETG chez PSA, Quick Shift chez Renault ou encore ASG chez Volswagen et Audi.

Information complémentaire : le groupe PSA regroupant Citroën, DS Automobiles, Peugeot, Vauxhall et Opel.

Il existe également la boite de vitesses robotisée à double embrayage qui à l’avantage d’être celle qui consomme le moins et d’être la plus souple. C’est également la plus présente sur le marché. Le changement de vitesse se fait plus rapidement qu’avec un simple embrayage. En effet, le système de double embrayage multidisque possède un grand et un petit disque. Ainsi, la boite prépare le prochain rapport ce qui rend le changement de vitesse plus fluide.
Elle peut toutefois avoir des difficultés si vous désirez passer ou rétrograder de 2 rapports en une seule fois.

PSA va appeler cette boite robotisée à double embrayage DSC, pour Renault c’est une EDC, Audi une S-tronic, quant à Volkswagen, Skoda ou encore Seat c’est une DSG.

 

La boite de vitesses automatique (BVA)

La vraie boite de vitesses automatique est une boite à convertisseur hydraulique. Bien que ce ne soit pas celle qui est la plus présente, c’est la plus connue après la boite manuelle.

Bien qu’une voiture avec une BVA soit agréable à conduire, car il n’y a pas d’à-coups, son prix et sa consommation sont plus élevés que sur une boite manuelle. Une BVA accepte facilement les grosses puissances, mais réagit moins vite ce qui entraine une lenteur lors des passages de vitesses. Elle possède un frein moteur plus faible ce qui n’enlève en rien sa fiabilité et sa longue durée de vie.

Là encore, les appellations diffèrent selon les marques : DPO chez Renault, AL4 chez PSA, Tiptonic chez Volkswagen et Audi, Steptronic chez BMW…

 

Les véhicules électriques

Les véhicules électriques sont un peu à part puisqu’ils ne possèdent pas de boite de vitesses. En effet, ils ont un moteur électrique et non un moteur thermique. Ainsi, la plage d’utilisation est bien plus large puisqu’il n’y a qu’un réducteur entre le moteur et le différentiel.

Finalement, saviez-vous vraiment quel type de boite de vitesse vous avez ?

Les boites automatiques ou robotisées permettent de diminuer légèrement votre temps de réaction et sont facilement compatibles avec les nouvelles fonctionnalités comme les régulateurs de vitesse. De plus, vous n’avez aucun risque de caler avec ces boites.
Pour choisir au mieux, vous devez penser à votre type de conduite et à vos préférences. Pensez également à la consommation et l’entretien du véhicule.

D’autres questions ? Contactez nos concessions qui seront ravies de vous éclairer davantage.

Besoin d'un service rapide ?
Contactez-nous sans hésiter :

Icone 03 88 13 79 77