Grand Est Automobiles

5 astuces pour réduire le coût de l’assurance automobile

Plusieurs paramètres influencent le montant de votre assurance automobile. Si vous n’avez pas la main sur certains d’entre eux (votre âge, votre zone d’habitation…), d’autres peuvent être modulés.

 

Les 5 pistes à envisager pour réussir à baisser votre assurance automobile sont :

  1. Choisir un véhicule « moins risqué » pour l’assureur
  2. Augmenter la franchise
  3. Vous assurer au kilomètre
  4. Souscrire la garantie au tiers
  5. Payer la prime d’assurance en une fois

 

Choisir un véhicule moins risqué pour l’assureur

D’un point de vue statistique, certains modèles de véhicules subissent plus de sinistres que d’autres (vols, accidents), faisant grimper le risque (et le coût !) pour l’assureur. Globalement, ce sont les modèles sportifs et rapides qui sont les plus impliqués dans ce type de désagrément. Alors, dans une optique de souscrire une assurance automobile moins chère, vous pourrez vous tourner vers des voitures plus familiales et moins puissantes. N’hésitez pas à vous faire aiguiller par votre concessionnaire sur ce sujet.

 

Augmenter la franchise pour baisser la prime d’assurance

Chez certains assureurs, vous diminuez votre prime d’assurance (-10 à 15 %) si vous acceptez de payer une franchise plus élevée en cas d’accident (de dix à une centaine d’euros supplémentaires). Cette option sera gagnante si vous n’êtes responsable d’aucun dommage sur la route pendant un certain temps minimum et que vous ne faites pas grimper votre franchise trop haut (au-delà de 500 € environ, la démarche est plus délicate).

 

S’assurer au kilomètre

Si vous roulez peu, il sera peut-être judicieux de souscrire une assurance au kilomètre, c’est-à-dire une assurance dont le montant de la prime est calculé :

  • soit au prorata du nombre de kilomètres effectué
  • soit à partir d’un forfait « mini » (inférieur aux forfaits d’assurance habituels), avec un surcoût si vous dépassez le seuil de kilomètres prévu dans le contrat

Une assurance au kilomètre est généralement plus intéressante qu’une assurance automobile classique si vous roulez moins de 10 000 km par an, mais attention au surcoût en cas de dépassement de seuil : celui-ci peut être très élevé chez certains assureurs ! A vous de vérifier scrupuleusement ce montant avant de vous engager.

 

Envisager la garantie au tiers

La garantie au tiers constitue l’assurance minimum obligatoire à souscrire pour pouvoir conduire sur la voie publique. Moins chère que la garantie tout risque (-100 euros par an environ), elle est également la moins protectrice puisqu’elle couvre uniquement les dommages causés aux tiers (et non les dommages constatés sur son propre véhicule). Dans ces conditions, la garantie au tiers est envisageable si vous conduisez un véhicule d’occasion dont la valeur est relativement faible ou tend à baisser rapidement. Veillez tout de même à souscrire des options supplémentaires qui ne seraient pas incluses dans le contrat de base (incendie, vol …).

Attention en cas d’absence de tiers responsable, la garantie au tiers ne couvre pas tous les dommages causés par un accident (même en cas de garantie élargie), contrairement à la garantie tout risque.

 

Payer la prime d’assurance en une fois

Enfin, sachez que vous pouvez négocier une remise sur le contrat d’assurance automobile, en proposant par exemple de payer la prime une seule fois pour l’année au lieu des versements mensuels. Le taux accordé par les assureurs s’élève généralement à 3 à 6%.

 

Si vous avez besoin d’informations au sujet de votre assurance, n’hésitez pas contacter votre concession Grand Est Automobiles pour en savoir plus.

Besoin d'un service rapide ?
Contactez-nous sans hésiter :

Icone 03 88 13 79 77